Groupon est-il dangereux pour les commerçants ?

Hier, Erwann Gaucher (Cross Media Consulting) partageait un article et une interview sur le fondateur de Groupon qui est un site d’achat groupé . En résumé, il s’agit d’un site regroupant des réductions pour des services ou des biens : restaurants, vêtements, soins esthétiques. Erwann renvoyait ensuite vers un article du TechCrunch sur le même sujet, sobrement intitulé "Groupon a été ma plus mauvaise décision que j'ai prise pour mon entreprise".

 

La commerçante interviewée par TechCrunch disait en substance que son partenariat avec Groupon avait été sa plus mauvaise décision concernant son affaire car au lieu de lui rapporter des clients, elle en a perdu et elle a perdu de l'argent. Comme on comprend mieux son propos. De mon point de vue, le site Groupon présente deux failles : la première concerne le rapport entre le client et le commerçant et la seconde la sécurité même.

 

Le système pour le client est simple : il va sur le site de Groupon, sélectionne les offres qui l’intéresse et en faisant ses achats, bénéficie de réductions pouvant aller jusqu’à 60%. Le paiement se fait en ligne, le client reçoit un e-mail avec une pièce jointe à imprimer, contenant un code de sécurité et un QR Code, que le commerçant doit scanner. La durée de vie de l’achat est de 6 mois. Donc si un client achète aujourd’hui quelque chose sur Groupon, il peut s’en servir au mois d’octobre. Groupon est tout de suite payé mais pas le commerçant qui doit attendre que le client vienne effectivement et avec le coupon.

 

C’est là que le bât blesse : pour peu que le client ait oublié de prendre son coupon avec lui, il ne bénéficie pas de la réduction et le commerçant n’est pas payé. Ce dernier ne l’est qu’une fois qu’il a scanné le QR Code ou qu’il a tapé le code de sécurité et la référence. Il y a les oublis de coupons et il y a aussi les bugs systèmes. Car Groupon semble prendre un malin plaisir à faire ses mises à jour et autres maintenances informatiques en plein milieu de journée et non à 3h du matin, heure à laquelle les commerçants et restaurateurs sont généralement fermés.

Dans les deux cas, le client mécontent se retourne non pas contre Groupon mais contre son interlocuteur direct : le commerçant.

Par ailleurs, ayant bénéficié d’une réduction sur certains services, il y a peu de chances de fidéliser le client qui serait passé par ce site d’achats groupés. Pourquoi payer plein pot quand on peut payer moins cher ? Non seulement il y a peu de chances de fidéliser le client qui serait passé par un site d’achats groupés mais pour peu qu’il soit un peu déçu du service, le commerçant peut être avoir la quasi-certitude qu’il fera l’objet d’une mauvaise publicité.

En termes de rentabilité, le partenariat n’est pas rentable. Cela peut-être pertinent s’il s’agit d’un one shot mais c’est tout.

 

La seconde faille concerne la sécurité du site. Je ne sais pas pour l’interface client-Groupon mais en ce qui concerne l’interface sur laquelle doivent se connecter les commerçants partenaires de Groupon, cette dernière n’est pas sécurisée. La connexion vers l’interface ne respecte aucun des protocoles de sécurité que les autres sites d’e-commerce proposent. On m’objectera que ce n’est pas si grave que cela. Je me contenterais de répondre que vu l’architecture de la page, vu les protocoles utilisés, une injection de code semble tout à fait jouable. Je n’aborderais même pas le fait que les logins et mots de passe sont attribués par défaut et ne sont pas modifiables par le commerçant. J’espère que les données ne sont pas centralisées.

 

Surtout que les commerçants utilisant les services de Groupon n’ont aucun contact avec la plate-forme technique, ils ne disposent que des coordonnées d’une commerciale, qui n’a elle-même pas accès aux données techniques en cas de bug. Par ailleurs, dans la mesure où le matériel permettant de scanner les coupons de Groupon sont fournis par ce dernier, lorsqu’il y a une panne, c’est au commerçant de se débrouiller tout seul pour arriver à détecter l’origine de la panne.

 

Pour résumer : un retour sur investissement presque dérisoire, un risque évident de mauvaise publicité et un vrai risque en terme de sécurité informatique, cela fait beaucoup pour faire parler de son business.

 

Si l’idée en elle-même est pertinente, la mise en place et le système de Groupon reste hasardeux et les commerçants tentés de recourir aux services d’un tel prestataire devraient plutôt s’assurer les services d’un community manager pour instaurer une vraie politique de communication et de stratégie commerciale numérique. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.