La mort de Ben Laden: la fin d'Al-Qaida?

Ce matin, lundi 2 mai 2011, nous avons pu découvrir que Ben Laden avait été tué au Pakistan.

10 ans après les attentats du 11 septembre, les Etats-Unis sont en liesse : pouvoir enfin faire son deuil des disparus, soulagement de voir l’homme le plus haï dans  ce pays achevé.

Pour autant, est-ce la fin du terrorisme tel qu’on le connaît et est-ce la fin d’Al-Qaida ?

Absolument pas. En effet, la disparition officielle de Ben Laden ne change pas la donne sur la scène internationale, si ce n’est que la plupart des pays occidentaux, comme le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la France ont renforcé la sécurité, Interpol et Europol sont en alerte.

Le fait est que si on remonte les déclarations de Ben Laden, on se rend compte qu’il n’y a plus aucune déclaration depuis avril 2006. Ce qui avait lancé la rumeur de sa supposée disparition, qui n’a été confirmée finalement qu’aujourd’hui, disparition, bien entendu, entièrement du fait des soldats américains. Pour autant, le silence de Ben Laden n’a absolument pas stoppé la menace terroriste dans le monde et d’autres attentats ont eu lieu.

Par ailleurs, nous avons assisté avec regrets,  à la montée de l’opuscule Al-Qaida Maghreb Islamiste, qui coïncide justement avec le silence de Ben Laden et n’a cessé de monté en violence et en expansion territoriale. En effet, ne contentant pas du Maghreb, AQMI est présent au Niger, en Mauritanie et dans d’autres Etats qui géographiquement, relève plus de l’Afrique que du Maghreb.

D’autant plus que les sites djihadistes, déplorant la mort de Ben Laden, sous-entendent apparemment clairement, que la Guerre Sainte ne s’arrêtera pas là. Il est donc évident qu’il ne faut absolument pas relâcher la vigilance internationale.

Outre AQMI, il y a également les Frères Musulmans et le Hamas qui sont puissants, donc se dire que la mort de Ben Laden signe la fin du terrorisme est révélatrice d’une douce naïveté.

Néanmoins, de manière très cynique et opportuniste, il est possible de se dire que la mort de Ben Laden est une très bonne chose pour l’actuel président des Etats-Unis. Barack Obama a réussi là où Georges W Bush a échoué. Utilisant d’ailleurs le vocabulaire de ce dernier, il aurait déclaré : Justice a été rendu.

Le dernier a donné des cours de communication au premier car ce type de phrase était très typique de Bush.

Il n’y a rien de mieux pour rassembler un pays que d’exacerber les sentiments patriotiques d’une population et en l’espèce, c’était le véritable atout de Georges W Bush.

Effectivement, cet événement va changer la donne de la scène politique internationale mais je reste méfiante quant à la possibilité d’une pacification du monde. Car AQMI reste puissante et il y a un risque de représailles non seulement contre les Etats-Unis mais également contre l’ensemble des pays Occidentaux voire même contre les pays, bien que musulmans, entretiennent des relations cordiales et coopératives avec certains pays occidentaux et en disant cela, je pense notamment au Maroc mais pas uniquement. Attentats de Marrakech qui n’est toujours pas revendiqué.

Une note positive : cette mort officielle permettra au moins aux familles qui ont perdu des êtres chers dans les attentats du 11 septembre, de faire leur deuil. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.