Petit joueur

Aujourd’hui il m’est arrivé ce que j’ai qualifié d’epic fail, c’était tellement gros que j’en étais toute décoiffée (et c’est là que tu te rends compte à quel point ce que l’on écrit peut être à double sens selon la personne qui te lit).

Je reçois un message sur ma page Facebook d’un môme. Voici le message d’origine :

Coucou toi,
Je suis mannequin sur Paris, je dois faire très inconnu .. et je m'en excuse.
En faite j'organise des soirées avec un ami photographe internatonnal chaque week end, souvent le samedi mais aussi le vendredi.
Je te convie, on sera accompagné de 10 à 15 mannequins/models parce que c'est très ambiance mode et bonne guerres !
On a les tables et c'est souvent l'Arc ou le Matignon voir le Sens !
On passe avec toutes les filles vous prendre en voiture et c'est super sympa, et on passe de bonnes guerres !
Tu me tiens au courant, et tu peux même m'ajouter si tu as certains doutes.

Je t'embrasse, et j'espère que tu seras partante. :)

X

Bonne joueuse, je lui demande gentiment comment il a fait pour me trouver vu que je me suis retirée de l’indexation, il m’explique que je fais partie de la Fan-page d’un restaurant club pour lequel il travaille .C’est vrai j’avais zappé.

Je lui répond que ça aurait été bien qu’il se renseigne un peu sur les personnes qu’il invite. On discute rapidement et il finit par me dire : ah oui, je sais qui tu es ! Tu es le travelo qui m’a dragué la semaine dernière.

Et d’insister pour que je l’ajoute comme amis sur Facebook. Style je ne me rend absolument pas compte que la principale chose qui t’intéresse dans mon profil, c’est ma liste d’amis. Style je l’ai pas fait avant toi ce genre de manipulations bien grossières et bien évidentes. C’est vrai que plus c’est gros mieux ça passe, mais là, faut pas déconner.

Autant vous le dire : je suis restée assise sur mon cul comme on dit chez moi. Je sais que je n’ai pas beaucoup de seins mais de là à me traiter de travelo, quand même ! Donc le mec me traite de travelo mais me veut quand même comme ami sur Facebook.

Alors petit conseil à l’attention des apprentis organisateurs de soirées et autres RP à la con : renseignez-vous bordel sur qui vous approchez ! J’ai suffisamment foutu le bordel dans le monde de la nuit pour être connue, au moins des « influents ».

Ensuite, franchement, quand j’ai lu le message, le premier truc qui m’est passé par la tête, ça a été de me dire : ok le mec cherche à peine à faire du racolage, en mode proxénète.

Enfin, quand il m’a dit pour quel club il bossait, le réflexe que j’ai eu envie d’avoir, c’était de sauter sur mon téléphone et d’appeler le big boss de l’établissement pour lui expliquer comment bossait son RP.

Sincèrement les mecs, que vous essayez de vous faire un nom, une réputation dans le monde de la nuit, pas de problèmes, mais faites-le intelligemment et servez-vous des réseaux sociaux intelligemment, là c’est juste hyper laid.

Alors je sais que c’est un peu un sport national à Paris d’embaucher des petits nouveaux qui ne connaissent pas super bien la nuit pour les faire bosser à bas prix, tout ça, mais prenez des gars sur lesquels on peut valablement miser.

Dans la catégorie baltringue, on se pose là quand même. Quelque chose me dit que je ne suis pas prête de remettre les pieds dans l’établissement pour lequel bosse notre jeune prodige. Et comme je ne suis pas une raclure, je ne vous dirais pas pour quel établissement il bosse. 

Voir également: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.